AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Individual [Rhaävhi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sca'lai
Admin ~ Don't stare
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/08/2010
Age : 27

MessageSujet: Individual [Rhaävhi]   Lun 17 Jan - 22:59

Quelque chose, dans ces montagnes, intriguait tout le monde. Sur leur planète d’origine, des chaînes de montagne servaient souvent de délimitations entre les territoires de deux clans. C’était une limite précise, sans ambiguïtés, qui avait le mérite de ne laisser personne douter de quoi que ce soit. Les limites n’étaient pas franchies car la séparation était nette et sans équivoque et aussi parce que chaque clan savait très bien ce qui se trouvait de l’autre côté des rochers escarpés. Mais les montagnes de Saratium avait quelque chose de différent. Tout le monde ignorait ce qui se trouvait de l’autre côté et personne n’osait vraiment la franchir car les odeurs qui provenaient de l’autre flanc étaient des odeurs parfaitement inconnues des membres du Thac. Aucun Mizar Kappa n’aurait pu mettre un mot sur les taches vertes et feuillues qui marquaient les sommets des montagnes. Personne n’aurait pu deviner que l’odeur inconnue qui leur venait était celle de la fraîcheur, de l’humidité. Pour eux, par tradition, cette montagne DEVAIT délimiter quelque chose. C’était en quelque sorte le cas, mais personne n’aurait pu le dire, ni d’un côté, ni de l’autre.

Si elle n’avait pas elle-même connu le clan des explorateurs, elle aurait pu croire qu’ils avaient établi leur territoire de l’autre côté de la montagne. Mais elle savait que ça n’était pas le cas. Accroupie entre deux gros rochers, les yeux arrimés aux sommets verdoyants de la montagne, elle attendait. Elle était à plusieurs kilomètres du territoire de M’yuan, à plusieurs kilomètres aussi du territoire des Explorateurs. Terres neutres. C’était là qu’elle se sentait le mieux. « N’importe quel pied carré de sable non réclamé vaut mieux que d’être coincée entre ces mâles arrogants » pensait-elle. La femelle s’était éclipsée en douce après sa rencontre avec M’yuan près du point d’eau. Elle avait continué à traquer sa proie, inlassablement. La piste l’avait menée au pied de la montagne. Sca’lai avait hésité avant de monter un peu en hauteur. Puis, arrivée à plusieurs pieds au-dessus de l’horizon, elle avait conclu que sa proie avait franchi le sommet. Elle s’arracha à sa contemplation et jeta un regard en bas. Ses « chats » coursaient derrière elle ne savait trop quelle espèce de bête velue. Ils eurent tôt fait de coincer la chose, de jouer un peu avec, puis de la défaire – c’était le mot juste – en la passant d’une patte à l’autre, d’une griffe à l’autre. Les chats de Saratium étaient de bons chasseurs. Ces mâles avaient plus de cœur au ventre que ceux de sa race. Sca’lai poussa un feulement approbateur qui se répercuta en écho et la fit sursauter. Elle s’étira le cou, regarda partout autour d’elle. Était-ce vraiment l’écho, où quelque chose avait répondu à son feulement ?

Sa tension se communiqua jusqu’à ses compagnons, qui se mirent en position d’arrêt et tournèrent eux aussi la tête dans toutes les directions, les oreilles à l’affut, les narines frémissantes et prêtes à recevoir n’importe quel signal olfactif. Sca’lai capta quelque chose. Ça n’avait rien à voir avec l’odeur étrange qui provenait des sommets et que leur amenait parfois le vent jusque dans les ruines de G'rshu. C’était une odeur familière. Celle que partageaient tous les siens. Une odeur capiteuse, forte et caractéristique, fauve.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1000years.purforum.com
Rhaävhi
Mizar Kappa
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 10/01/2011
Age : 26
Localisation : Là où je ne croiserais personne.

MessageSujet: Re: Individual [Rhaävhi]   Mar 18 Jan - 14:12




Rhäavhi avait passé la nuit sous les traits du monstre, puis avait regagné son aspect humain avec le lever du soleil. Contrairement à cet état de chair et de sang si vulnérable, si affaibli, son autre corps s'était entièrement remis de ses mésaventures. Et c'était la principale raison pour laquelle elle préférait de loin cet aspect à l'autre. Pour un Mizar Kappa, cela n'avait rien de véritablement monstrueux, ce n'était pas effrayant, c'était juste un état des choses, une autre version de soi. Plus forte, plus aguerrie.
Elle se sentait à l'étroit dans ce corps. Son oeil la faisait souffrir, et elle n'avait de cesse de secouer la tête rageusement pour écarter les mouches qui s'agglutinaient là où la moindre goutte de sang avait le malheur de faire surface. Ce mouvement répétitif la dérangeait plus encore que la douleur en elle-même. Si au moins ces sales bestioles pouvaient lui foutre la paix!
Elle tourna brutalement la tête, et goba la mouche qui tentait de s'échapper. C'était de la bouffe pour minet sans aucun doute, mais celle-ci la faisait vraiment tourner en bourrique depuis trop longtemps.

Rhäavhi s’appuya contre un rocher, et se laissa glisser contre son flanc, les paupières mis-closes. Le soleil dardait ses rayons sur sa peau trop pâle. En secret, elle espérait retrouver son teint doré d’autrefois, mais la lumière ici ne semblait pas assez violente pour esquisser ne serait-ce qu’un léger hâle brun sur son corps. Tant pis, l’être pour qui elle souhaitait être séduisante n’était pas à ses côtés, elle pouvait être laide. L’essentiel était de le retrouver…

Le feulement la fit sursauter. Instinctivement, elle bondit sur ses pieds, prête à cogner, et répondit à son tour par un grognement semblable. Machinalement. Puis ce fut le silence. Ces cheveux sombres et emmêlés retombaient mollement sur ses épaules, comme fatigués, usés, mais le scintillement de son oeil droit trahissait son état. Elle était sur le qui-vive, telle la bête à l'approche de l'inconnu.
Ce feulement ne pouvait qu'être l'oeuvre d'un des siens. Et l'odeur que lui portait le souffle de vent ne faisait que confirmer ses soupçons. Bien qu'elle n'ait jamais douté de la présence des Mizar Kappa sur cette planète, celui-ci serait le premier qu'elle allait rencontrer. Un frisson parcourut son échine à l'idée que ce fut lui, mais elle aurait reconnu son odeur s'il en avait été ainsi.

Ses muscles se raidirent; les derniers contacts que Rhäavhi avait eut avec son espèce l'avait rendu plus méfiante: ami ou ennemi? La deuxième alternative était plus probable que la première. L'amitié n'est pas à proprement parler un sentiment connu chez les gens de son espèce. L'instinct de groupe est ce qui s'en apparente le plus. Etant donné les faits les plus récents, les chances pour que l'inconnu soit un ennemi était beaucoup plus grandes...
Le connaissait-elle? Sa mémoire lui faisait défaut, la palette de ses effluves familières avait diminué de moitié, et celle-ci n'en faisait à coup sûr, pas partie. Elle poussa un nouveau feulement, proche du sifflement, si ce n'est dissuasif, sinon peu encourageant. L'éventualité d'une rencontre, d'un lien nouveau avec les siens la faisait bouillir, de hâte et de hargne. Elle hésitait encore à l'idée de se venger de son espèce, ou au contraire, d'aller de l'avant et de retrouver ses racines...

Quoiqu'il en soit, l'attente ne pouvait qu'agir en sa défaveur. Aussi, elle s'appliqua à fermer l'oeil qui l'enlaidissait et tira le bout de tissu sur la paupière boursouflée. Puis, elle agrippa une saillie sur la paroi derrière elle, et grimpa sur le rocher qui la surplombait. L'effort était minime, et la chaleur absente, cela relevait du jeu d'enfant, et en trois mouvements amples elle fut à son sommet. L'oeil doré balaya les alentours, et se posa sur la femme à flanc de montagne. Ainsi, ce n'était pas un, mais une Mizar Kappa qu'elle rencontrait pour la première fois, ici.
Rhäavhi resta perchée sur son caillou, méfiante. Elle ne souhaitait pas s'approcher davantage. Mieux valait voir venir les choses...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sca'lai
Admin ~ Don't stare
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 19/08/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Individual [Rhaävhi]   Dim 23 Jan - 1:29

Les bruits des mains et des pieds agrippant les rochers n’échappèrent pas à Sca’lai. Son regard, qui cherchait à repérer le moindre mouvement, gagna la provenance du son. C’était au-dessus d’elle, à quelques mètres. Une saillie rocheuse qui laissait entrevoir une autre femelle qui s’y perchait à l’instant même, s’installait, et fixait sur elle un regard méfiant. Sca’lai fronça les sourcils. Cette femelle lui était totalement inconnue. Elle ne faisait pas partie du groupe de M’yuan – elle l’aurait deviné à l’odeur – et elle ne l’avait jamais vue du temps où elle voyageait avec les Explorateurs. Ses narines frémirent. C’était très faible, mais elle sentait une odeur familière. L’odeur de leur terre d’origine était encore imprégnée sur elle. C’était plausible, du fait que les siens fuyaient l’eau – en temps normal – et ne se lavaient donc que sommairement, quand le besoin s’en faisait réellement sentir. Elle crut un moment qu’elle rêvait. Cette odeur lui ramenait en mémoire une foule de souvenir. Les dunes interminables des déserts de Zoflie. L’odeur du sable brûlant, de la peau qui cuit doucement au soleil. Elle sentait presque la chaleur de sa planète d’origine contre la pierre sur laquelle ses paumes étaient plaquées. Et malgré la méfiance hostile de l’étrangère, un sourire s’étira sur les lèvres de Sca’lai, heureuse de trouver quelqu’un qui n’avait pas été corrompue par les réformes de cet imbécile d’âne bâté qu’était M’yuan.

    « Sca’lai. »


Lorsqu’un Mizar Kappa en rencontrait un autre, la coutume était de prononcer le nom de l’autre afin de lui faire savoir qu’il était vu, reconnu, et respecté dans tout ce qu’il était et représentait. Mais ne connaissant pas le nom de cette autre femelle, Sca’lai prononça son propre nom, dans un murmure guttural qu’aucune voix humaine n’aurait été en mesure d’imiter, de près ou de loin. Sca’lai était attachée aux traditions. Sa place au sein des Explorateurs lui manquait. Avant de rencontrer M’yuan et sa tribu étrange, elle n’avait eu aucun mal à s’acclimater au climat doux et clément de Saratium, à ses odeurs nouvelles, à ses proies nouvelles. La nouveauté lui semblait excitante, même. Un terrain de jeu à explorer. Elle s’était sentie ici comme un nouveau né qui a tout à découvrir. Maintenant qu’elle avait été « adoptée » par le Thac, la nouveauté la terrifiait, l’angoissait. Ce qu’elle trouvait beau et fascinant lui paraissait à présent tout à fait hostile et digne de peu d’intérêt. Les découvertes ne l’attiraient plus comme avant. Elle se fermait à ce qu’elle connaissait et grinçait des dents dès qu’on lui dérangeait ses habitudes. Quiconque l’approchait alors qu’elle était occupée était reçu comme une mouche qui se pose sur votre main, c'est-à-dire sans trop de douceur. Elle détestait le sable sur lequel elle marchait et regrettait Zoflie plus que jamais. Les seuls êtres qui ne lui paraissaient pas infects étaient les chats avec qui elle partageait le plus clair de son temps, et cette femelle, étrangère à toute la corruption du Thac. À cette étrangère qui lui faisait cadeau des effluves de ce qui lui manquait. Son ancienne vie.

Elle mourait d’envie de questionner. Comment se porte la terre ? Comment se portent les tribus de Zoflie ? Elle souhaitait qu’on lui rappelle le goût et la texture coriace des bêtes qui pouvaient être chassées là bas. Elle souhaitait revivre ses souvenirs à travers ceux d’une autre, plus frais que les siens. La liberté était si loin derrière elle et elle la regrettait, bien que fondamentalement, elle ignorât ce concept. Mais même si elle ne pouvait pas mettre de mots, de sons ou de gestes sur cette notion, elle savait que quelque chose lui manquait et que ce quelque chose, elle ne le retrouverait jamais.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1000years.purforum.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Individual [Rhaävhi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Individual [Rhaävhi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» CEPR:Fatally flaud Election
» Individual Value
» Datapad de Rhaïlya Farron
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saratium :: Saratium ... ~ :: La Terre Triple :: La chaîne de montagnes-
Sauter vers: